Notre équipe

Geneviève Sévigny (Présidente)

Diplômée en ergothérapie en 1996, Geneviève Sévigny travaille en clinique privée depuis le début de sa carrière. Son expérience comme clinicienne, gestionnaire et propriétaire est en lien avec la réadaptation professionnelle, la thérapie de la main et la douleur chronique.

Elle est membre du conseil d’administration de l’Association québécoise des ergothérapeutes en pratique privée (AQEPP) depuis 2007. Elle a été vice-présidente aux affaires externes et est maintenant présidente depuis 2014. Elle siège notamment aux tables de négociations de la CNESST (Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail) et de la SAAQ (Société de l’Assurance automobile du Québec).  Par ailleurs, elle travaille différents dossiers avec l’Ordre des ergothérapeutes du Québec, en relation avec les besoins et réalités des ergothérapeutes du secteur privé. Elle participe également à des travaux avec l’IRSST (l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail).

Steeve Vallières (Vice-président aux affaires externes)

Diplômé de l’Université Laval en 2004, Steeve pratique en clinique privée depuis le début de sa carrière. En 2006, il fonde la Clinique d’Ergothérapie Réadapt-Action, qui emploi maintenant 4 ergothérapeutes et œuvre en 1ière ligne et 2e ligne tant en santé physique que mentale. La clinique dessert les clientèles CNESST, SAAQ, assureurs et autres clientèles privées. Son approche est axée sur le souci de la qualité, l’approche personnalisée et le respect des évidences scientifiques.

Après un premier passage sur le conseil d’administration de l’AQEPP en 2007-2008, Steeve est de retour sur le CA en novembre 2015 et occupe maintenant le poste de trésorier et vice-président aux affaires externes. Son expérience à titre de gestionnaire lui permet de bien saisir les enjeux avec les différents acteurs du milieu tout en ayant à cœur les préoccupations des cliniciens. Les 10 années passées à siéger sur le conseil d’administration d’organisme parapublic lui a permis d’établir de solide base en saine gestion et gouvernance stratégique qu’il peut maintenant mettre au profil de l’AQEPP.

Geneviève Dion (Vice-présidente aux affaires internes)

Diplômée d’un baccalauréat et d’une maîtrise ès sciences en ergothérapie de la première cohorte de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Geneviève Dion s’est rapidement intéressée à la prévention des incapacités persistantes reliées à la douleur. Ce sujet a d’ailleurs été le thème de son essai critique de maîtrise afin de promouvoir les interventions précoces en ergothérapie. De façon conséquente, Geneviève travaille depuis sa graduation au sein de Physiothérapie Universelle dans le domaine de la réadaptation professionnelle. En mai 2012, elle est nommée Assistante à la coordination en ergothérapie, puis Responsable du suivi professionnel, et participe activement au rayonnement de la profession auprès des médecins et des professionnels de la santé en tant que conférencière et formatrice. Aussi, elle s’engage à améliorer les services en ergothérapie et de la tenue de dossier en pratique privée en collaborant à des suivis individuels, de groupe et/ou aux formations continues internes auprès des ergothérapeutes en tant que Responsable du suivi professionnel en ergothérapie. C’est avec enthousiasme que Geneviève se joint à l’AQEPP en novembre 2013 afin de continuer à faire valoir l’ergothérapie en pratique privée!

Andréanne Rachiele

Détentrice d’une maîtrise ès sciences en ergothérapie obtenue à l’Université de Montréal en 2012, Andréanne Rachiele est ergothérapeute aux Cliniques d’Évaluation et de Réadaptation, principalement au point de service de la Rive-Nord. Au sein d’une équipe interdisciplinaire, elle s’intéresse au développement des capacités fonctionnelles autant auprès d’une clientèle en santé physique vivant de la douleur chronique que santé mentale. Andréanne intervient en clinique, mais aussi en milieu réel de travail pour favoriser un soutien continu auprès de sa clientèle afin d’assurer un retour au travail prompt et durable. Ceci lui a permis de développer une analyse face aux facteurs psychosociaux qui est au cœur de ses interventions et est actuellement collaboratrice à un projet de recherche portant sur le sujet. C’est avec intérêt qu’Andréanne se joint au conseil d’administration de l’Association Québécoise des Ergothérapeutes en Pratique Privée (AQEPP) en 2015 pour favoriser la promotion et le développement de l’ergothérapie dans le secteur privé.

Florence Gravel Lemieux

Elle a gradué de la maîtrise en ergothérapie à l’Université de Montréal en 2012. Depuis, elle travaille comme ergothérapeute chez Physio Extra. Elle complète actuellement son certificat en gestion de la douleur chronique à l’Université McGill et elle a débuté en 2015 la Maîtrise en pratiques de la réadaptation à l’Université Sherbrooke. Elle s’intéresse autant à la promotion de la santé physique que de la santé mentale. Dans cette logique, elle s’intéresse au phénomène de la douleur chronique ainsi qu’à plusieurs maladies dont la fibromyalgie et l’encéphalomyélite myalgique. Elle croit que l’ergothérapeute a beaucoup à offrir à ces clientèles de par son approche centrée sur le client permettant de promouvoir la réalisation d’activités significatives et l’atteinte d’une qualité de vie optimale.
Elle s’est joint à l’AQEPP en 2015 afin de faire rayonner le métier d’ergothérapeute.
Après un court passage au sein du conseil d’administration en 2007, Roxane a continué de s’impliquer de façon active dans l’AQEPP depuis plusieurs années. La qualité de l’exercice de l’ergothérapie en milieu privée est une préoccupation constante pour elle. C’est avec enthousiasme et intérêt qu’elle rejoint à nouveau le conseil d’administration en 2015 afin de contribuer à l’avancement de la profession en pratique privée.

Martine Sourdif

Martine Sourdif a gradué en Mai 2006, de l’Université McGill. Elle a d’abord travaillé dans la communauté quelques temps avant d’aller travailler à Fort McMurray en Alberta pendant quelques années. Cette expérience en région éloiguée a permis à Martine de toucher à plusieurs aspects du rôle de l’ergothérapeute : thérapie de la main, réadaptation fonctionnelle, soins à domiciles, pédiatrie, Santé mentale, etc… Forte de son expérience, Martine a choisi de poursuivre sa carrière au Québec, dans le secteur privé. Elle a acquis le Service d’ergothérapie de Joliette et le Centre d’évaluation et de réadaptation de Joliette, en 2013. Cette clinique a pignon sur rue depuis 25 ans et emploie 3 ergothérapeutes qui offrent des services divers en première ligne. La centre d’évaluation et de réadaptation de Joliette a pour sa part participé à l’élaboration des services de deuxième ligne, en collaboration avec la SAAQ et offre des services de réadaptation depuis 2002. Martine choisit de s’impliquer dans l’AQEPP afin d’aider à promouvoir le rôle de l’ergothérapeute, en milieu privé, ainsi que de participer à la reconnaissance et à la crédibilité des services en ergothérapie auprès des divers organismes payeurs.

Julie Bernier

Détentrice d’une maîtrise ès sciences en ergothérapie obtenue à l’Université de Montréal en 2012, Julie Bernier travaille comme ergothérapeute aux Cliniques d’Évaluation et de Réadaptation, principalement au point de service Blainville. Elle travaille principalement en réadaptation avec la clientèle douleur chronique et en santé mentale afin d’aider les clients à développer leurs capacités pour reprendre leurs activités significatives et pour les aider à retourner au travail. Depuis 2018, elle travaille aussi au sein du CHSLD privé Au Cœur de la vie, dans le programme LGAO, pour lequel l’objectif principal est d’augmenter l’autonomie des personnes afin des orienter dans un milieu de vie correspondant à leurs capacités. Julie aime beaucoup travailler au sein d’équipes interdisciplinaires, car croit que la force de tous et chacun permet de meilleurs résultats pour atteindre les objectifs des clients. C’est en partie car elle aime le travail d’équipe et par intérêt de faire avancer plusieurs sujets de la pratique privée en ergothérapie qu’elle se joint au conseil d’administration de l’Association Québécoise des Ergothérapeutes en Pratique Privée (AQEPP) en novembre 2017.

Marjolaine Veillette (Trésorière)

Diplômée à la maîtrise en ergothérapie de l’Université de Sherbrooke en 2016, Marjolaine s’est dirigée vers la pratique en clinique privée dès la fin de ses études et, depuis, travaille pour la Clinique d’Ergothérapie Réadapt-Action. Elle a développé un intérêt marqué pour les clientèles en thérapie de la main et présentant des troubles musculo-squelettiques. Elle décide de s’impliquer auprès de l’AQEPP à l’automne 2018, soucieuse de promouvoir une pratique de l’ergothérapie en clinique privée réaliste, humaine et professionnelle.

Genevieve Riou

Diplômée de l’université de Montréal et clinicienne depuis 1996, Geneviève Riou se lance rapidement en 1997 en pratique privée et fonde une clinique interdisciplinaire dans la région de la Mitis. En 2002, elle se joint aux Cliniques Physio-Ergo Sylvain Trudel dont elle est, depuis 7 ans, une des associées principales. Cette entreprise offre 3 points de service dans la région du Bas St-Laurent et de la Gaspésie, soit Rimouski, Mont-Joli et Amqui. Elle coordonne l’ensemble des services d’ergothérapie et voit à la diversification de l’offre de service, au suivi professionnel et à la formation interne des employés afin d’intégrer les meilleures pratiques selon les données probantes.  Les cliniques desservent  les clientèles CNESST, SAAQ, assureurs et privées autant en santé physique, santé mentale, pédiatrie et gériatrie. Geneviève s’est intéressé rapidement au traitement des patients en douleur persistante et plus précisément à la douleur neuropathique, c’est pourquoi elle a complété plusieurs formation au Québec et en Suisse afin d’obtenir une Certification de rééducatrice sensitive de la douleur depuis 2012.  Elle s’est joint récemment, en 2018, au conseil d’administration de l’AQEPP afin de représenter et faire rayonner l’ergothérapie en région.

Émilie Cox

Détentrice d’une maitrise en ergothérapie de l’Université de Ottawa en 2014, Emily Cox est ergothérapeute à la clinique CBI Concordia Physio Sport au point de service Laval depuis 2014. Elle travaille aussi comme coordonnatrice aux programmes interdisciplinaires depuis 2015. Elle travaille principalement en santé mentale pour aider les clients à retrouver leur autonomie et faciliter le retour au travail. C’est avec intérêt qu’Emily se joint au conseil d’administration de l’Association Québécoise des Ergothérapeutes en Pratique Privée (AQEPP) en 2018 pour favoriser la promotion et le développement de l’ergothérapie dans le secteur privé.

Sonya Côté (Consultante externe en communication)

Diplômée et clinicienne en ergothérapie depuis 1992, Sonya Côté fonde sa première clinique en 1995 et cofonde le Centre d’ergothérapie Action-Santé en 1997. Après deux ans dans la fonction publique, elle répond de nouveau à l’appel entrepreneurial et fonde en 2000 le Groupe Ergo Ressources (GER) auquel s’associe son ancienne partenaire en 2006. Son entreprise est maintenant un réseau de neuf cliniques privées en ergothérapie et sa clientèle diversifiée est constituée d’une clientèle privée, d’organismes publics et privés (assureurs, CNESST, SAAQ et autres), d’écoles et de centres de la petite enfance (CPE).

Elle est membre de l’Association québécoise des ergothérapeutes en pratique privée (AQEPP) depui 1994 et membre du conseil d’administration depuis 1998. Elle a été présidente de 2003 à 2007 et a assumé un deuxième mandat de 2010 à 2014. Depuis elle a assumé les fonctions de Vice-présidente affaire externe et responsable des communications. Elle a siégé notamment aux tables de négociations de la direction provinciale de la Commission de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) dans le dossier de la tarification et de la modernisation du règlement sur l’assistance médicale. Elle a par ailleurs participé, avec sa collègue Geneviève Sévigny, à la modernisation de l’offre de service en ergothérapie de la Société de l’Assurance automobile du Québec (SAAQ) et entamera sous peu les travaux pour le volet réadaptation. La dernière modernisation de cette offre de services remontait à 1989. Elle travaille également de nombreux dossiers avec l’Ordre des ergothérapeutes du Québec, en relation avec les besoins et réalités des ergothérapeutes du secteur privé.

Offre d’emploi Secrétariat : Appel de candidature Février 2019